Comment préparer une reconversion professionnelle ?

Comment préparer une reconversion professionnelle ?

Une reconversion professionnelle est une grande étape de la vie. Non seulement, elle peut modifier le quotidien en profondeur, mais également, c’est un évènement réfléchi qui peut être une source de stress et de questionnements profonds : vais-je réussir ma reconversion professionnelle ? Quels éléments de mon expérience ai-je envie de conserver dans ma reconversion future ? Lesquels dois-je laisser derrière moi ? Il convient donc de préparer sa reconversion professionnelle en suivant quelques étapes préalables.

Procéder à une rétrospective de ma carrière professionnelle

Si l’on souhaite effectuer une réorientation professionnelle, c’est que la carrière dans laquelle on s’est engagé ne nous correspond pas ou plus, et ce, pour diverses raisons. Aussi, il convient de procéder à un bilan de cette carrière et des expériences vécues pour pouvoir mener une introspection et faire le point sur ces acquis. Il importe de prendre de la hauteur et d’assimiler le vécu, plutôt que de rester dans le vif du sujet : cela permet de mieux appréhender les différentes situations et d’acquérir une certaine objectivité. Les questions à se poser sont les suivantes :

  • Combien d’expériences professionnelles ai-je connues ?
  • Lesquelles m’ont le plus plu, et pourquoi ?
  • Lesquelles m’ont le plus déplu, et pourquoi ?
  • En d’autres circonstances, serais-je prêt à les vivre à nouveau ?
  • Mon âge et ma situation personnelle impactent-ils mon sentiment au sujet de ma carrière/de mon dernier emploi/de l’un de mes postes en particulier ?
  • Qu’ai-je tiré de ces expériences ? Ai-je envie de réutiliser les acquis ?
  • Quelles sont les expériences dont je suis le plus fier ? Y-en-a-t-il que je regrette ?

Réfléchir à ce que je veux faire : à ce qui me fait plaisir

La question de savoir ce que l’on souhaite faire n’a rien de facile. La question de savoir ce qui nous fait plaisir, ce qui nous fait du bien, et ce qui contribue à notre équilibre personnel et à notre paix intérieure est en revanche bien plus simple à résoudre ! L’envie de se reconvertir témoigne d’un ras-le-bol, d’un manque de bonheur au quotidien : profitez-en donc pour lier l’utile à l’agréable et trouver une activité professionnelle qui vous soit agréable et qui rende votre quotidien plus apaisant ! C’est notamment l’une des méthodes utilisées par Profil C pour réaliser un bilan de compétences : outre les qualités personnelles et les compétences acquises, qu’est-ce-qui fait plaisir au collaborateur ? Parfois, le bonheur n’est pas si difficile à trouver, il suffit seulement de se poser les bonnes questions. En voici d’ailleurs quelques unes :

  • Quelles périodes de ma vie professionnelle m’ont rendu le plus heureux, et pourquoi ?
  • Quelles ont été mes expériences professionnelles favorites et pourquoi ?
  • Si je devais sélectionner une ou plusieurs tâches de mes expériences précédentes à réaliser dans ma reconversion futures, lesquelles choisirais-je ?
  • Quels sont les métiers sur lesquels je fantasme et pourquoi ?
  • Qu’est-ce-que j’aime faire au quotidien ou de manière régulière ?
  • Y a-t-il des activités qui me rendent heureux ? Lesquelles ?
  • Ces dernières sont-elles conciliables dans le cadre d’une perspective professionnelle ? Quels métiers permettraient d’intégrer ces activités au sein de mes tâches ?
  • Réalisez votre Ikigai en ligne !

Réfléchir à ce dont je ne veux plus

Comme dans une relation personnelle, gagner en expérience présuppose de savoir ce que l’on veut…mais implique surtout de savoir ce dont on ne veut plus ! Et pour cause, il existe de nombreuses raisons d’envisager de quitter son poste : horaires à rallonge, trop-plein ou absence de responsabilités, manque de reconnaissance, salaire trop peu élevé, tâches usantes et/ou ingrates, missions qui ne font pas sens à nos yeux, déconnexion de la réalité…

Aussi, il est impératif d’identifier ce qui nous a déplu par le passé et continue de nous déplaire. Voici donc les questions à se poser :

  • Quelles sont les expériences professionnelles qui m’ont le plus déplu, et pourquoi ?
  • Quelles tâches suis-je certain de ne jamais vouloir réaliser à nouveau lors d’une reconversion ?
  • Quelles sont les 5 choses que j’ai le plus détesté/le moins aimé, dans toute ma carrière professionnelle ?
  • Serais-je prêt à reprendre cette tâche que je détestais si le reste de la fiche de poste me plaît ? - à renouveler avec toutes les tâches listées plus haut
  • Qu’est-ce-qui m’ennuie/me déprime/me stresse le plus profondément dans mon emploi actuel ?
  • Pour identifier une tâche : quelle est la journée de la semaine que j’aime le moins au travail, et pourquoi ?

Élargir le champ des possibles et ouvrir mon esprit

Lorsque l’on envisage une reconversion professionnelle, on ne songe pas forcément à toutes les opportunités qui s’offrent à nous : et pourquoi pas devenir aide-soignant ou apiculteur ? Finalement, énormément d’emplois sont accessibles moyennant une nouvelle formation, des déplacements, un éventuel déménagement, un stage ou simplement un peu de curiosité. Ne restez pas rivé sur les postes que vous avez pu côtoyer au cours de votre carrière, envisagez absolument tout et imaginez-vous occuper un emploi auquel vous n’aviez jamais pensé, cette reconversion sera peut-être celle qui vous rendra le plus heureux. Visionnez des documentaires et des reportages, lisez des témoignages, faites un brainstorming inventif de tout ce que vous pourriez faire : souvenez-vous que les portes ne sont que rarement closes à une évolution de carrière.

Informer mon réseau

Le réseau professionnel et personnel est un outil essentiel dans le quotidien…comme dans le cadre d’une reconversion professionnelle ! Votre réseau peut vous proposer des choses inespérées : un stage d’observation, des perspectives nouvelles, des idées originales, et aussi des pistes de recrutement si vous avez une idée précise de votre reconversion. Bref, Linkedin et vos autres réseaux seront vos alliés en cette période exceptionnelle, sachez saisir vos chances.

La réalisation de chacune de ces étapes vous permettra d’en savoir un peu plus sur vous, sur vos motivations et sur vos envies. Il s’agit également d’un travail préparatoire idéal en amont du bilan de compétences. Une fois cette première analyse opérée, vous n’aurez plus qu’à trouver votre centre de bilan de compétences et à vous laisser guider !

Prenez un rendez-vous gratuit pour en savoir plus !

Publié le | Arnaud Valle | Blog

Partagez l'article sur :

Centre de bilan de compétences à Paris

Du bilan à la formation d’excellence ?

Profil C intègre la célèbre méthodologie de l’excellence d’action dans ses bilans de compétences, pour en savoir plus lisez notre article Tout savoir sur le Bilan de compétences. Fort de ce succès et des sollicitations, Profil C propose maintenant des formations, à destination des entreprises, pour accompagner les salariés à découvrir les compétences qui les rendent uniques.